Zéro déchet : nouvelle mode ou réel engagement écolo ?

Le « zéro déchet », plus qu’un défi ? Est-ce une nouvelle mode ou une véritable prise de conscience écologique ?

Zéro déchet

Un mode de vie différent pour la bonne cause

Le « zéro déchet », est-ce une nouvelle mode ou un engagement écologique ? Tout dépend des volontaires qui se lancent dans cette lutte contre la pollution et pour une consommation plus saine. En France, chaque année, un habitant produit près de 354 kg d’ordures ménagères selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la Maîtrise de l’Energie). Réduire sa consommation de plastique au quotidien n’est pas encore à l’ordre du jour pour tous.

Mais parfois avec une bonne pédagogie, des gestes simples, le concept séduit. Avec une bonne dose de volonté et aussi quelques astuces, c’est possible ! D’autant plus que réduire l’usage des bouteilles, sacs en plastiques, gobelets, emballages alimentaires préserverait la planète. Utiliser une gourde à la place de bouteilles d’eau, remplacer les sacs plastiques par des sacs en tissus réutilisables pour faire ses courses, utiliser une brosse à dent en bambou… Ces petits changements divers ont un impact considérable sur l’environnement.

Ensemble pour un « zéro déchet » possible

Ophélie, 22 ans, a toujours été soucieuse de l’environnement et intéressée par le recyclage : « j’ai toujours fait attention à la provenance des produits » témoigne la jeune étudiante en Science de l’éducation à l’Université de Lille. Pour le « zéro déchet », elle a débuté étape par étape. « Pour les produits ménagers et soins corporels, c’était plus facile car dans les boutiques « en vrac » on peut acheter du shampoing solide, du liquide vaisselle, savon… mais aussi des aliments sans utiliser de sacs plastiques. » Les groupes Facebook, les associations et les voisins l’ont beaucoup aidée. Mais il faut avant tout un changement de perception sur sa consommation.

Ophélie, 22 ans

Ophélie, étudiante

Ophélie, étudiante en Sciences de l’éducation

« Pour la prochaine étape, pourquoi ne pas tenter de fabriquer mes propres produits ? Le zéro déchet c’est accessible à tous. Les gens veulent faire plus attention à leur empreinte écologique. Mais il faut un équilibre comme pour tout et ne pas tomber dans la frustration. »

SON CONSEIL :

« Ne pas hésiter à s’informer grâce aux associations, et ne pas se mettre de pression pour parvenir au zéro déchet. C’est progressif. »

BONS PLANS :

LE RESEAU

Les groupes Facebook (trocs et dons zéro déchet Lille, à Lille de Day by Day…), les associations partagent des bons plans sur le « zéro déchet ».

L’APPLICATION « MES VOISINS »

Une application « mes voisins » te géocalise et te permet de rencontrer des personnes en fonction de tes besoins. Tu as juste à poster une demande. Ophélie a pu récupérer des bocaux en passant par l’application qui l’a mise en relation avec des voisins.

LE GUIDE

Le livre « Zéro plastique zéro toxique » d’Aline Gubri, étudiante en protection de l’environnement.

LES ATELIERS

Participer à des ateliers et conférences sur notre impact au quotidien et sur l’environnement afin de comprendre pourquoi il est meilleur d’être écolo.


À lire aussi :


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires