Les jeunes participent au Grand Débat : l’organisation de l’État (5/5)

Le Grand Débat National se clôt vendredi 15 mars. Il est encore temps de donner votre avis, via la page Facebook Entendre la France, en quelques clics seulement. Nous laissons la parole aux jeunes des Hauts-de-France qui ont contribué sur la plateforme. Aujourd’hui, le sujet est l’organisation de l’État !

Organisation de l'État - élysée

Comment l’Etat et les collectivités territoriales peuvent-ils s’améliorer pour mieux répondre aux défis de nos territoires ?

À cette question, le concept de proximité revient à plusieurs reprises. Etat et collectivités doivent « s’adapter en permanence, être au contact des gens, prendre conscience des réalités de vie de chacun, non pas à travers de la théorie mais en se rendant au plus près du peuple français », estime une étudiante dans le Pas-de-Calais. « Dans les territoires en difficulté, l’Etat et les services publics ne sont pas identifiés comme une aide mais plus comme une contrainte. Une plus grande proximité avec les Français serait une très bonne chose », écrit un étudiant du Nord. Pour une jeune fille domiciliée dans l’Aisne, la réponse est la « démocratie de proximité » en ne mobilisant que les « commerçants, habitants et représentants. » Concernant les élus locaux, un autre étudiant résidant dans le Nord leur demande de « venir plus souvent sur le terrain au contact de la population. Mis à part les photos publiées sur Facebook ou Twitter, nous les voyons rarement sur le terrain. »

Que pensez-vous de l’organisation de l’Etat et des administrations en France ? De quelle manière cette organisation devrait-elle évoluer ?

« Beaucoup trop de strates, se plaint une étudiante du Pas-de-Calais. Le nombre d’administrations et d’interlocuteurs fait perdre pied aux personnes. » Un jeune nordiste évoque même un « grand nettoyage administratif » à faire. Autre point soulever par les jeunes : la numérisation des services. « Créer un système d’informations complet regroupant justificatifs de domicile, RIB et autres éléments que l’on pourrait mettre à jour soi-même en scannant nos déclarations puis en les enregistrant en ligne. Le dossier pourra alors être donné directement pour toute démarche administrative », propose un étudiant du Nord. Solution appuyée par un autre nordiste : « Comme les entreprises, le service public doit se numériser. Le papier et le fait de se déplacer ne devraient être limités qu’aux cas exceptionnels. » Quand un étudiant de l’Oise lui s’insurge du fait que « des agents qui ne maîtrisent pas les outils informatiques en 2019, c’est affolant ! »

Quels types de services publics vous manquent dans votre territoire et nécessitent d’être renforcés ? Quelles évolutions positives des services publics avez-vous noté ces dernières années ? Quelles améliorations suggérez-vous ?

Les deux services publics qui ressortent le plus à cette question sont les transports et les hôpitaux. « Il manque de transport dans les zones rurales, au moins le bus lorsqu’il n’y a pas de trains », relève un jeune nordiste. Pour une étudiante de l’Aisne, « le transport public est très faible en Picardie. Le seul transport qui peut nous emmener à Paris ou Lille est la SNCF, alors que de nombreux habitants y travaillent. » En matière de service hospitalier, « il faut améliorer la qualité des hôpitaux avec plus de personnel et de meilleures infrastructures », avance une étudiante nordiste. Même constat pour un autre nordiste : « les services de santé doivent être renforcés avec plus de personnel dans les hôpitaux et les EHPAD et aussi plus de médecins, généralistes comme spécialistes. » Au rang des améliorations, plusieurs étudiants mettent l’accent sur les efforts entrepris par les organismes d’Etat concernant les sites Internet. « C’est de plus en plus simple de faire certaines demandes en ligne », se satisfait un Nordiste rejoint par un jeune cadre : « c’est bien que la plupart des services publics ait un site Internet. Celui de la CAF est un très bon exemple. »

Pour participer au Grand Débat National, rendez-vous sur la page Facebook Entendre la France.

L’ensemble des réponses est disponible sur la page réponses.entendrelafrance.fr.


À lire aussi :


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires