Les Sciences Physiques

sciences-physiques-etudes-métiers

Les Sciences Physiques trouvent leurs applications dans de nombreux domaines comme la métrologie, l’astronomie, l’imagerie médicale, le nucléaire. Réussir une belle carrière est envisageable, à condition de disposer d’une solide formation théorique et pratique !

 

moteur-de-recherche

Quels diplôme en Sciences Physiques ?

Les bancs des universités françaises souffrent d’une désaffection des jeunes pour les études scientifiques. C’est dommage car les scientifiques figurent parmi les jeunes diplômés les mieux rémunérés à la sortie des études. À l’université, la licence sciences et technologies se décline en plusieurs mentions : sciences physiques, sciences mathématiques et physiques, et physique appliquée à l’EEA (Électronique, Électrotechnique, Automatique), sciences exactes… du côté des bac+5, Lille 1 est l’une des seules universités à proposer un Master Régional de physique cohabilité avec plusieurs universités (ULCO et Artois). Les filières courtes comme le BTS techniques physiques pour l’industrie et les laboratoires, le génie optique ou le DUT mesures physiques… présentent l’avantage de former rapidement au milieu industriel des techniciens supérieurs de laboratoire. Les prépas prépa PC (Physique-Chimie), ou PSI (Physique et Sciences de l’ingénieur) restent la « voie royale » pour intégrer une grande école d’ingénieurs.

 

Les débouchés en Sciences physiques : quels métiers ?

Un cursus en physique ne vaut que si vous avez choisi la spécialisation adéquate pour accéder à une profession à la pointe de la technologie !

 

L’optique et la phototique :

Ils s’appliquent à des secteurs économiques courants comme les télécommunications, l’électronique, la médecine ou la sécurité. Ces deux matières font appel à d’autres disciplines de physique appliquée telles que la mécanique de précision et l’informatique pour prendre une place prépondérante dans les fonctions de mesure et contrôle.

 

La métrologie :

Elle a pour fonction de perfectionner la maintenance et d’améliorer la qualité de la production d’une entreprise. À signaler que l’École supérieure de métrologie de Douai forme des ingénieurs responsables de laboratoires d’essais, de contrôle ou de métrologie par exemple.

 

Les sciences et technologies des matériaux :

Les sciences et technologies des matériaux s’intéressent à la création de nouveaux matériaux et s’attachent à parfaire leurs performances en terme de résistance, de flexibilité et d’ergonomie. Les débouchés vont de l’industrie de la métallurgie à l’aéronautique ou le nucléaire.

 

La physique appliquée à l’électronique :

Elle vise les secteurs de la robotique, de l’informatique en expérimentant des composants de la chaîne de transmission de l’information.

 

Ces quelques exemples sont loin d’être les seules spécialisations possibles. La liste n’est pas exhaustive et l’on peut citer d’autres secteurs comme la métrologie, les télécommunications, la mécanique, l’astrophysique, le BTP (bâtiment et travaux publics), le médical, les télécoms… À noter qu’un tiers environ des diplômés en physique s’oriente vers l’enseignement en primaire et secondaire.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires