Découvrez le métier de journaliste avec le News Truck de l’ESJ Lille

Fake news, remise en cause de l’indépendance des journalistes… Nombreux sont les signes de défiance lancés par le peuple envers les médias. Dès la rentrée 2019, l’ESJ Lille va sillonner les Hauts-de-France à bord d’un « camion de l’info ». Objectif : réconcilier les jeunes avec le monde du journalisme en leur faisant découvrir les coulisses d’une rédaction.

ESJ camion de l'info news truck

Le désamour de la population envers les médias est profond. Télévision, radio et presse écrite sont désavoués, l’information décriée, les journalistes insultés… Non, clairement, la relation entre le peuple et le « quatrième pouvoir » n’a jamais été aussi mauvaise.

Rétablir un lien de confiance entre les journalistes et la population.

Face à ce climat délétère, l’École supérieure de journalisme (ESJ) de Lille a souhaité réagir. « Il faut rétablir un lien de confiance entre les journalistes et la population », alerte Anne Lefèvre, responsable éducation aux médias et à l’information.

Premier interlocuteur : les jeunes !

Et c’est en s’adressant à la jeunesse que l’établissement espère trouver des pistes. « Nous organisons déjà des sessions mettant des élèves dans les conditions réelles d’une rédaction, soulève la représentante de l’ESJ Lille. Mais nous nous sommes aperçus que tous n’y avaient pas accès, notamment dans les territoires ruraux. Nous avons donc décidé d’aller à leur rencontre. »

À bord d’un « News Truck » (un camion de l’info), « que nous sommes en train d’équiper », un journaliste, accompagné d’un technicien, se rendra dans les collèges et lycées pour montrer aux élèves à quoi ressemble une rédaction d’informations télévisuelle. « Nous nous adresserons en priorité aux quartiers entrant dans le cadre de la Politique de la Ville, souligne Anne Lefèvre. Nous solliciterons plus facilement les classes de 4ème et de 2nde, car les élèves n’ont pas d’échéances en fin d’année. »

Dans les conditions du réel

Sous le format de petits groupes, l’idée est de proposer des exercices en immersion. « L’objectif est de mettre en situation les jeunes pour qu’ils comprennent comment fonctionne une rédaction, qu’ils différencient les réseaux sociaux des médias, qu’ils sachent distinguer ce qu’est une véritable information d’une « fake news » et qu’ils apprennent les techniques journalistiques », détaille la responsable éducation aux médias et à l’information.

Le « News Truck » se déplacera pour des sessions d’une journée, avec la possibilité de prolonger « quand le sujet s’y prête », confie Anne Lefèvre. Par cette méthode de « learning by doing » (apprendre en faisant), l’école de journalisme espère non seulement réconcilier la population avec le monde médiatique mais pourquoi pas « susciter des vocations ».

De septembre à juin, le « camion de l’info » circulera uniquement dans les Hauts-de-France, mais l’ESJ Lille n’exclut pas, à termes, de proposer le même concept en région parisienne.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires