Emplois Hauts-de-France 2019 : le transport & la logistique (12/13)

La région Hauts-de-France est une zone d’échanges et de passages stratégiques pour le transport de marchandises.

Transport et logistique

La région, un poids lourd !

En matière de transport et logistique, les Hauts-de-France font office de poids lourd : 157 000 salariés (hors intérimaires) dans le secteur, 13 millions de m2 d’entrepôts, une situation géographique exceptionnelle (au carrefour de grandes capitales que sont Londres, Amsterdam, Bruxelles, Paris, et de zones économiques importantes telles que l’embouchure du Rhin, le Luxembourg, la Rhur…), des infrastructures portuaires d’envergure avec Dunkerque (qui continue son expansion dans le cadre du projet Cap 2020), Calais et Boulogne-sur-Mer (1ère plateforme européenne de transformation des produits de la mer), le tunnel sous la Manche, plusieurs aéroports internationaux à proximité (Bruxelles, Roissy Charles-de-Gaulle), des pôles ferroviaires de premier plan, le projet en cours du canal Seine-Nord Europe pour le transport fluvial, sans oublier la présence de mastodontes de la distribution comme Amazon qui dispose d’un centre logistique à Lauwin-Planque près de Douai…

Sur la route de l’emploi

Le besoin de personnel est colossal dans le secteur du transport et de la logistique. À tel point qu’en 2017, plusieurs organisations professionnelles se sont unies pour lancer le dispositif Tremplin (TRansport, EMPLoi, INnovation) en vue de répondre aux demandes d’embauche et de favoriser l’attractivité du secteur. En tout, ce sont 1776 emplois qui sont à pourvoir et les entreprises peinent à trouver des candidats. Une grande variété de métiers est concernée : conducteurs en transport routier de marchandises, en transport routier de voyageur, conducteurs déménageurs, opérateurs logistiques, préparateurs de commande… Autre outil, unique en France, Euralogistique. Outre ses fonctions de promotion de la filière, de mise en réseau des acteurs et d’ingénierie de projets, le pôle dispose également d’un campus qui forme 2500 personnes par an, du CAP au master, aux métiers de la logistique en fonction des demandes des entreprises régionales. L’assurance d’un cursus adapté aux impératifs de secteur, aux nouvelles technologies et au multimodal.


À lire aussi :


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires