Emplois Hauts-de-France 2019 : l’hôtellerie & tourisme (7/13)

Lieux de mémoire, gastronomie, patrimoine, grands événements, les Hauts-de-France disposent de nombreux atouts pour attirer les touristes et se présentent comme l’une des régions les plus créatrices d’emplois.

Hôtellerie

Un très fort potentiel

La France a un objectif : atteindre les 100 millions de touristes en 2020 ! Chaque région apporte sa pierre à l’édifice. En 2018, on estimait le nombre de visiteurs à près de 90 millions. En tête, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Île-de-France, la Corse… Et les Hauts-de-France dans tout ça ? Avec le tourisme de mémoire (centenaire de la fin de la Première guerre mondiale), le bassin minier (inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO), le littoral, les centres culturels (Nausicaa, Louvre-Lens), les sites de loisirs (parc Astérix), les lieux d’accueil pour les grands événements (Lille Grand Palais, Stade Pierre Mauroy) ou tout simplement sa situation géographique (78 millions d’habitants dans un périmètre de 300 km), la région détient un potentiel considérable. Autant pour les touristes français (60% des visiteurs) que pour les étrangers (40%). Ce sont d’ailleurs nos voisins immédiats les plus friands du territoire nordiste : Britanniques (1,2 million), Belges (665 000), Néerlandais (400 000)…

Dynamisme et belles perspectives

Les Hauts-de-France se hissent à la 4e place des régions les plus créatrices d’emplois dans le tourisme et l’hôtellerie. 70 000 salariés travaillent dans ces secteurs. Le tourisme représente 4,3% du PIB régional avec un chiffre d’affaires de 6,35 milliards d’euros. Un secteur clé qui se concentre principalement en métropole lilloise et sur le littoral. Ajoutons que l’activité se dispatche sur toute l’année : Carnaval de Dunkerque (février-mars), Paris-Roubaix (avril), Main Square Festival (juillet), Braderie de Lille (Septembre), Coupe Davis (novembre)… Le besoin de personnels est constant, en tant que serveur, dans les métiers de cuisine et d’hôtellerie, billettiste affaire, conseiller de voyage… À noter que les perspectives sont au vert puisque de nombreux événements sportifs et culturels auront lieu en France, avec en ligne de mire les Jeux Olympiques de 2024, où les Hauts-de-France figureront comme la grande base arrière de cet événement. Lille étant la métropole la plus proche de Paris.


À lire aussi :


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires