Zoom sur les adicodes

AdicodesOuverts cette rentrée par HEI-ISA-ISEN, à Vauban, Euratechnologies et Humanicité, ces nouveaux espaces de travail mêlent nouvelles technologies, lieux de co-working, et de co-design, avec une utilisation à inventer : « ces locaux sont des bacs à sable pour expérimenter d’autres façons de travailler », décrit France Lefebvre du Prey, responsable des Adicodes. « Une autre façon de travailler », gimmick de notre visite de ces endroits étonnants et futuristes.

Adicodes

France et Céline

Du côté de  Vauban, une imprimante 3D, à Euratechnologies, un laboratoire autour de la domotique, chaque fois, des outils performants, un mobilier spécifique, au service des groupes de travail : les étudiants planchent sur une cinquantaine de projets (objectif 100 à terme), des sujets d’innovation confiés par les entreprises : « acteurs publics d’aménagement, start up, acteur du logement social, groupe de BTP… principalement des entreprises nordistes. Les étudiants traitent ces projets sur un trimestre, en groupe de cinq en moyenne », détaille Céline Dubois-Duplan, directrice des relations entreprises.

informatiqueFinies les grandes tables de réunion en rang d’oignon, le mobilier se déplace, les murs sont inscriptibles, vidéoprojecteurs et tables interactives à disposition. Ici, des chaises hautes, là des poufs, un peu plus loin, une alcôve assourdie, dans cette pièce, tout l’équipement pour la vidéoconférence… Pour se détendre, un baby foot et un piano… Des chercheurs observent tout cela pour en découvrir les effets, réaménager si besoin, suivre comment le projet se mène de A à Z dans ces différents espaces. « Nous avons réfléchi les lieux selon les moments de travail, salon pour le brainstorming, lieux de discussion plus formels, un peu en hauteur, espaces isolés pour les moments nécessitant d’être dans sa bulle, sans technologie ». France Lefebvre du Prey renchérit : « L’innovation n’est pas que technologique, mais aussi posturale et cognitive. Comme nous, les étudiants sont en train de s’approprier les lieux. » Leur première réaction ? « Wahou ! »

 


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires